Bonjour à toutes !

L’œuf est présent dans de nombreuses cultures et civilisations et souvent bien antérieur au christianisme.La tradition d’offrir des œufs au printemps date des Perses et les Égyptiens. Ces œufs étaient décorés en signe de renouveau.

Il est souvent dit que l'origine des œufs de Pâques était liée à l'interdiction de la consommation des œufs pendant le carême, les premiers textes qui parlent de cette tradition remontent au XVe siècle. La tradition de conserver les œufs pondus pendant le carême puis de les décorer avant de les offrir à Pâques se développe surtout dans les cours royales avant de se diffuser dans les familles bourgeoises. Ce sont les allemands qui à la fin du XIXè siècle remplacent les œufs de poule par des œufs en chocolat !

 Mes œufs préférés : les pysanka.

classiquebUn oeuf peint de façon traditionnelle

Ce sont des œufs décorés avec de la cire et de la teinture.

moderne3Un oeuf plus moderne !

Voici un succinct mode d’emploi :

Le motif est d'abord réalisé au crayon, puis à l'aide d'un instrument appelé « kistka »,( pour celles qui font de la peinture sur soie, on utilise le même instrument : le djanting ) on dépose de la cire chaude sur les emplacements que l'on ne veut pas teinter. On trempe ensuite l'œuf dans le premier bain de teinture, une teinte claire. Une fois l'œuf séché, on recouvre de cire chaude les emplacements où l'on veut conserver de cette teinte. On trempe dans une seconde teinture, et on réitère le procédé (séchage, cire, teinte) autant de fois qu'il y a de couleurs, en allant toujours des couleurs les plus claires aux plus foncées. On chauffe ensuite légèrement l'œuf (à une flamme de bougie) pour faire fondre la cire. Les couleurs apparaissent alors et on passe un chiffon doux pour le faire briller.

Les plus beaux sont certainement les œufs de Fabergé pièces d'orfèvreries en or et pierres précieuses considérés comme des chefs-d'œuvre de l'art de ce joaillier.

faberge8bParmi tant d'autres des oeufs de Fabergé....